La façade de notre chapelle

La façade de notre chapelle

Nous venons enfin de réaliser un projet qui nous tenait à cœur : achever la façade de la chapelle du bâtiment Saint-Jean-Bosco.

En effet, nous avons fait apposer cet été – en guise de frontispice – une plaque de marbre avec l’inscription suivante : Veritatem Facientes In Caritate

Gravée dans une belle plaque de marbre à encadrement débordant, dans la tradition des ornementations murales depuis l’Antiquité, cette inscription est tirée de la lettre de saint Paul aux Ephésiens (4, 15).

Nous vous donnons ici la traduction du verset qui précède, afin d’en mieux comprendre tout le sens :

  1. Afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur astuce pour induire en erreur ;
  2. Mais que, confessant la vérité, nous continuions à croitre à tous égards dans la charité en union avec Celui qui le chef, le Christ.

 

Tout un programme !

Cette belle citation est aussi la devise de l’Institut du Christ Roi Souverain prêtre. Son inscription à cet endroit, dans le marbre, manifeste bien l’harmonie qui règne en ces lieux entre les clercs et les laïcs au service des élèves.

 

Autre clin d’œil, historique celui-là, le vénérable pape Pie XII employait l’expression Veritatem Facientes pour introduire sa lettre apostolique du 27 mars 1952, lettre diffusée sous forme de samizdats, dans laquelle il encourageait les fidèles catholiques roumains. En effet, ceux-ci étaient l’objet d’une persécution terrible de la part du pouvoir communiste en place à l’époque. Tous les évêques étaient emprisonnés et réduits au silence, la plupart des prêtres persécutés, les médias catholiques interdits et les écoles catholiques fermées… Pie XII appelait les catholiques à résister et à rester « forts dans la foi »…

 

Cette inscription latine veut donc être une exhortation pour tous ceux qui franchissent le portail de notre école : être fidèle à une double exigence. La vérité et la charité sont en quelque sorte deux sœurs siamoises. « Une vérité qui n’est pas charitable est une charité qui n’est pas véritable » disait saint François de Sales avec son aimable langage…

 

Merci à tous ceux qui ont contribué à concevoir et réaliser ce très beau travail !

 

Et comme la plaque est opportunément très visible depuis la route, nous espérons aussi qu’elle sera une manifestation et un témoignage d’une présence chrétienne pour les milliers d’automobilistes et qui passent devant chaque jour. Le Bon Dieu est là et nous appelle tous !

 

Michel Valadier

 

N.B. si vous le voulez, vous pouvez vous associer au financement de ce qui complète et embellit notre chapelle. Précisez dans ce cas, avec votre don : « pour la façade de la chapelle ». Merci infiniment.

Fermer le menu